IDOMENEO, RE DI CRETA

WOLFGANG AMADEUS MOZART (1756 — 1791)

Théâtre de l'Archevêché
6 8 11 13 15 19 22 juillet
OPÉRA SERIA EN TROIS ACTES
LIVRET EN ITALIEN DE GIAMBATTISTA VARESCO
CRÉÉ LE 29 JANVIER 1781 AU THÉÂTRE CUVILLIÉS DE MUNICH
Direction musicale
Raphaël Pichon*
Mise en scène
Satoshi Miyagi
Décors
Junpei Kiz
Costumes
Kayo Takahashi Deschene
Lumière
Yukiko Yoshimoto
Chorégraphie
Akiko Kitamura
Assistant à la direction musicale
Nicolas Ellis
Chef de chant
Alessandro Benigni
Assistante à la mise en scène et à la chorégraphie
Yu Otagaki
Assistant à la mise en scène et à la dramaturgie
François-Xavier Rouyer
Assistante aux décors
Yui Mitsuhashi
Assistante aux costumes
Elisabeth De Sauverzac
Interprète et traductrice
Hiromi Ishikawa
Idomeneo
Michael Spyres
Idamante
Anna Bonitatibus
Ilia
Sabine Devieilhe*
Elettra
Siobhan Stagg
Arbace
Linard Vrielink
Gran Sacerdote
Krešimir Špicer
Voce di Nettuno**
Alexandros Stavrakakis
Danseuses et danseurs
Sophie Blet, Idir Chatar, Apolline Di Fazio, Anaïs Michelin, Yumi Osanai
Chœur et Orchestre
Pygmalion
*Anciennes et ancien artistes de l’Académie
**Voix enregistrée

NOUVELLE PRODUCTION DU FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE
EN COPRODUCTION AVEC LE THÉÂTRE DU CAPITOLE DE TOULOUSE

— AVEC LE SOUTIEN DE MADAME ALINE FORIEL-DESTEZET, GRANDE DONATRICE D’EXCEPTION DU FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE

Donne-moi, Arbace, quelque conseil : sauve, par pitié, sauve mon fils !

Idomeneo, Re di Creta, acte II, scène 1

Au plus fort de la tempête, Idoménée, roi de Crète, promet à Neptune de lui offrir en sacrifice le premier humain venu : comble de la fatalité tragique, ce sera son propre fils. C’est ainsi que Mozart s’affranchit d’un père castrateur et fait triompher l’amour sur l’interdit. Pour composer son premier chef-d’œuvre, il a bénéficié de moyens exceptionnels – le premier orchestre au monde, des chanteurs sur mesure, un chœur et un ballet hors norme – qui lui ont permis les expérimentations dramatiques et musicales les plus inouïes, servies par une inspiration intarissable. Donné pour la quatrième fois seulement au Festival d’Aix, Idomeneo retrouve des conditions idéales : après Requiem (2019), Raphaël Pichon fait de nouveau résonner l’Orchestre et le Chœur Pygmalion dans la cour de l’Archevêché, offrant un écrin sans pareil au virtuose Michael Spyres et à la frémissante Sabine Devieilhe ; fort de ses triomphes au Festival d’Avignon (Mahabharata, Antigone), Satoshi Miyagi fait ses débuts à l’opéra en Europe, dans un dialogue entre Grèce antique et Japon contemporain.

Mercredi 6 juillet 2022
21h30
Réserver
Vendredi 8 juillet 2022
21h30
Réserver
Lundi 11 juillet 2022
21h30
Réserver
Mercredi 13 juillet 2022
21h30
Réserver
Vendredi 15 juillet 2022
21h30
Réserver
Mardi 19 juillet 2022
21h30
Réserver
Vendredi 22 juillet 2022
21h30
Réserver

Tarifs : 31€, 59€, 90€, 130€, 165€, 206€, 297€
Tarif jeunes : 9€
Tarif Opéra en famille
Spectacle disponible en abonnement et en formule Prestige

3h avec un entracte

Spectacle en italien surtitré en français et en anglais